Das Simmeringer Speicherbecken in Wien.

Vienne/Simmering : le plus grand projet d’assainissement d’Europe

Pour maîtriser la complexité des travaux de coffrage sur le chantier, une équipe d’experts a été détachée à MEVA Pfaffstätten, notre filiale autrichienne située non loin de Vienne.

Chiffres et faits

  • Projet

    Bassin de rétention

  • Maître d’ouvrage 

     Ville de Vienne et le réseau d’assainissement de la ville 

  • Entreprises de construction 

    GME Bassin de rétention de Simmering : Porr Bau, Strabag Bau, Baumann Tiefbau 

  • Systèmes MEVA 

     Coffrage de voiles Mammut 350, Plates-formes de travail BKB, Ferme de butonnage STB 300/450 

  • Suivi de chantier 

    MEVA Schalungs- Systeme, Autriche

Schalung in einer Baugrube.

Une étude détaillée, c’est déjà la moitié du travail de fait

34 millions de litres d’eau collectée par des bassins enterrés
Le chantier du plus grand projet d’assainissement d’Europe bat son plein. Un bassin de rétention et deux collecteurs viendront récupérer, et restituer par débit maîtrisé, les eaux pluviales en cas de fortes précipitations. Les ouvrages souterrains de Simmering (XIe arrondissement de Vienne) peuvent collecter plus de 34 millions de litres d’eau. Le bassin stocke l’eau de pluie puis la renvoie par débit contrôlé vers la station d’épuration de Simmering. Les deux nouveaux collecteurs ont 1,9 km de long, 2 m de diamètre et une capacité de 6 millions de litres. 28 millions sont évacués vers le bassin de rétention enterré (90 m de long, 45 m de large et 7 m de profondeur). Pour maîtriser la complexité des travaux de coffrage sur le chantier, une équipe d’experts a été détachée à Pfaffstätten, notre filiale autrichienne située non loin de Vienne.

Prescriptions élevées pour le parement, timing serré
Challenge du chantier : respecter les prescriptions en matière de parement malgré un timing plus que serré. Pour atteindre la qualité d’aspect attendue sans freiner les travaux, les 4300 m² du nouveau bassin ont été bétonnés avec des rotations de banches de très grande dimension. La mission idéale pour le coffrage Mammut 350 avec une résistance à la pression du béton frais de 100 kN/m². Équipé de la peau en polypropylène alkus, ce coffrage réalise des parements à l’esthétique parfaite, et ce, du premier au dernier bétonnage. Résultat : la réception des différents travaux se déroula sans le moindre problème.

Des fondations inclinées
Pour réaliser l’inclinaison des fondations (jusqu’à 42°), le chantier a fait appel à un coffrage une face réalisé avec des panneaux Mammut 350. Ce coffrage a été sécurisé contre la poussée verticale du béton frais avec des poutres en acier et des blocs de béton. 

Piles en béton et station de pompage
Les 40 piles en béton situées au sein du bassin de rétention ont été réalisées avec le coffrage Mammut 350. Pour l’édification de la station de pompage et de son puits , le chantier a également fait appel aux fermes de butonnage STB 300 et STB 450. Les travaux de bétonnage ont été sécurisés à l’aide des passerelles de bétonnage amovibles BKB. Ces dernières s’accrochent en un tour de main sur le coffrage.

Grâce à l’étude et au phasage préliminaires détaillés, aux réunions de chantier hebdomadaires, à la bonne collaboration entre les différents intervenants et au climat de confiance réciproque, le chantier a pu se dérouler dans de bonnes conditions et conformément au calendrier prévisionnel. 

Aufabu einer Schalung und Betonierklappbühne auf der Baustelle.
Bauarbeiter auf MEVA Schalung.